Eau du robinet : à privilégier ou à éviter ?

24 JUIN 2019

Pour être en bonne santé à tout âge, il est capital de bien s’hydrater. Mais une eau de mauvaise qualité peut aussi avoir un impact négatif chez les personnes fragiles. Le vrai faux sur l’eau du robinet. 

Eau du robinet : l’importance de s’hydrater

Avec l’âge, la sensation de soif a tendance à diminuer, alors que les besoins en eau augmentent(1). Le risque de déshydratation chez les seniors est important, et peut conduire à de graves conséquences sur la santé. Pour assurer le bon fonctionnement des fonctions vitales, il faut donc de boire de l’eau régulièrement et suffisamment. Les reins, par exemple, ont besoin de plus d’eau avec le temps, pour mieux éliminer les déchets. Si les besoins en eau varient d’une personne à l’autre, il est conseillé pour les personnes âgées de boire environ 1 litre d’eau par jour, tout en gardant une alimentation riche en apports hydriques(2).
Cependant, l’eau du robinet ne bénéficie pas toujours d’une bonne image et il peut être difficile pour des personnes en perte d’autonomie de se procurer de l’eau minérale, parfois considérée comme de meilleure qualité que l’eau accessible chez soi. Mais beaucoup d’idées reçues sont erronées. Tout d’abord, l’eau en bouteille n’est pas exempte de reproches : en plus d’être très polluante, elle serait deux fois plus contaminée par des microparticules de plastique que celle au robinet(3). L’eau disponible chez vous est régulièrement traitée et contrôlée pour la consommation humaine. Dans de nombreux cas, elle est même de meilleure qualité que l’eau minérale(4). Il n’y a donc pas de méfiance à avoir. Si la couleur ou le goût de votre eau vous paraît étrange ou désagréable, cela vient probablement d’un souci dans vos canalisations. Laissez couler votre robinet quelques secondes pour éliminer l’eau stagnante. Vous pouvez aussi réduire le goût de chlore de l’eau du robinet en la plaçant quelques heures au réfrigérateur(5). Si le problème persiste, contactez un professionnel.

Eau du robinet : contrôler ma santé

La qualité de votre eau à domicile dépend aussi de votre commune d’habitation. Pour toujours garder un œil sur les contrôles sanitaires, vous pouvez consulter régulièrement le site du Ministère de la santé  www.eaupotable.sante.gouv.fr . En cas de doute, vous pouvez contacter votre mairie pour prendre des renseignements ou signaler un éventuel problème à l’échelle communale. Au-delà du contrôle de votre réseau d’eau, il est aussi important de surveiller votre santé. Si vous ne ressentez jamais de sensation de soif, ou si celle-ci est au contraire continue, ne tardez pas à consulter votre médecin traitant. Vous avez également la possibilité de vous rendre dans un centre d’analyse, afin d’évaluer vos besoins quotidiens en eau et d’éventuels problèmes. Pour éviter au maximum les frais, vous pouvez souscrire à une complémentaire santé spécialement conçue pour les seniors, qui prendra en compte les dépenses liées à l’âge et vous orientera vers les meilleures solutions. Pour les personnes en perte d’autonomie, les besoins primaires comme une bonne hydratation peuvent devenir un vrai défi. C’est pourquoi il est important de se faire accompagner à chaque étape, même sur les tâches les plus simples.